LA robe en gaze de coton


Couture, Couture adulte / vendredi, septembre 20th, 2019

L’été indien est propice à la publication d’un article encore de saison. Il s’agit d’un vêtement porté tout l’été, ma robe en gaze de coton « brique » tirée du patron Arlette de République du Chiffon. Les températures du mois de septembre étant encore clémentes, elle est idéale à porter en ce moment. J’ajoute juste un petit blouson le matin.

Le patron de la robe Arlette

Arlette est une robe que j’aime beaucoup et je l’ai déjà cousue deux fois. J’avais envie d’une version longue dans un tissu estival. Mon choix s’est porté sur une gaze de coton couleur brique, effet lin, trouvée aux tissus du Chien Vert. C’est la première fois que je commandais dans cette boutique et je ne suis pas déçue de la qualité (oui j’ai cousu d’autres projets toujours pas montrés …).

Les modifications apportées

La double gaze étant parfois difficile à travailler, j’ai décidé de simplifier le corsage en supprimant les petits boutons. Pour cela j’ai simplement coupé le devant du corsage à double sur le pli milieu devant. Ensuite, j’ai légèrement creusé l’encolure et redessiné une parementure.

Enfin, pour le bas je suis partie du patron mais j’ai allongé la jupe et ajouté de l’ampleur (pour pouvoir marcher tout simplement).

robe gaze de coton

Le résultat : une robe en gaze de coton portée et reportée …

Vous l’aurez compris, j’adore ma nouvelle robe. La couleur est lumineuse et se porte finalement assez facilement (ah, sortir des couleurs sombres, ce n’est pas toujours facile !). Je vais essayer d’en refaire une cette hiver si je trouve un tissu approprié.

Voici la robe portée dans les jardins du château de Peterhof (jour de grand vent) lors de 5 merveilleux jours à St Petersbourg.

robe gaze de coton

 

Enfin  pour vous prouver que ce tissu est vraiment de couleur brique …

robe gaze de coton

Photo « ton sur ton » prise à Golistyn Loft,  un palais abandonné investi par des associations, bars, restaurants … Super concept découvert à St Petersbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *